Krisy : l'amour comme jamais décrit.


La Belgique est un vivier de talent pour le rap francophone depuis bien des années, chaque adolescent de l'hexagone connaît Damso et chaque adepte de rap connaît Roméo Elvis ou encore Hamza. Le rap belge s'est imprégné d'un son unique, reconnaissable par son esthétique avancé ainsi que par des flows encore jamais démontré.

Malheureusement de nombreux acteurs de cette fantaisie belge sont aujourd'hui peu cité à l'image de Geeko, Scylla, Swing ou encore Yg Pablo. Parmi ces personnages se dessine l'un des plus importants techniciens de la musique de ces dernières années, j'ai nommé Krisy a.k.a De la Fuentes. Tout, absolument tout ce qui se rapporte à la musique est maîtrisé par l'artiste belge. Entre des productions pour des rappeurs comme Vald, Plk ou encore Lous and the yakuza, des créations de chefs d'oeuvres comme "Batterie faible" de Damso, se cache un grand lyriciste prônant des messages d'amour, créant ainsi un univers musical unique, à la limite entre la douceur et la motivation. Décrypter Krisy c'est donc découvrir un sens profond musical, c'est aussi se plonger dans l'esprit d'un virtuose sans égal. Mais c'est surtout se noyer dans des phrases d'amour et de motivation représenté par des projets d'une technicité rare. Ne perdons donc pas de temps et plongeons dans l'univers du fameux Bruxellois qu'est Krisy.



Krisy c'est qui ?

Né à Saint-Josse-ten-Noode en banlieue Bruxelloise, l'interprète commence la musique en 2010, bien installé dans son petit home studio. Sa carrière débute ensuite en 2012 sur Soundcloud avec la parution de deux mixtapes nommé "Weed tape" et "Black souag", aujourd'hui malheureusement introuvable. Le rappeur commence à se faire un nom en 2014 avec son double projet "Jouvence" agrémenté par des sons comme "Vraiment moi" et "Ma belle". C'est ensuite sous son pseudonyme d'ingénieur du son que la machine se mettra en route. Ami avec Damso depuis plusieurs années déjà, le producteur prend les rênes de la totalité de "batterie faible" en 2016 et délivre ainsi sa première "master class". Parallèlement à cela, De la fuentes assume le début de carrière de PLK en mixant ses premiers freestyles et en produisant son premier EP intitulé "Dedans". L'homme aux deux visages sera également productif en sortant deux EP dit "Parmi Vous" et "Menthe à l'eau". Innovant est le terme que l'on peut aujourd'hui employé pour ces deux artefacts. Le premier se targue d'une introspective très poussé, avec un regard sur le monde honnête ou l'on retrouve des problèmes évidents de la société alliées cependant aux belles choses qui complètent nos vies. Le deuxième prend une direction très scénaristique avec un projet construit sur un dialogue entre Krisy et une femme fictive nommé "Marie-Hélène". C'est à ce moment précis que l'artiste laisse les premières visions de son univers, si important à ses yeux comme il le dira plus tard dans une interview pour le média "interlude". Ces prémices seront ensuite complétées par un bijou musical nommé "Paradis d'amour", dernier projet de l'artiste à ce jour. Bordé par des hymnes aux sentiments comme "Discussion nocturne" et "Elle, me parle" mais aussi par un amour fraternelle avec "Blessed" et "La vérité sur Terre. Après ce succès, un public se crée autour du Jeune Julio qui annoncera son tant attendu album "Euphoria". Les 3 dernières années ont été cependant plus marqué par De la Fuentes avec des productions sur "Agartha" de Vald, des participations sur les projets de Damso ainsi que Caballero et JeanJass ainsi que part la création du Label "Le jeune" ou l'on peut retrouver des artistes comme Lous and the yakuza et Yellowstraps. Krisy s'extirpe alors vers une polyvalence hors norme en posant le brouillard sur son premier album. Mais le mois de Juillet 2019 voit naître la première pierre de l'édifice nommé "Hors de ma vue". S'enchaîne ensuite divers singles tel que "Mélodie", "Sisyphe" et récemment "Je t'aime encore" ainsi que des révélations sur le projet qui sera construit autour d'une bande dessinée, une première dans l'histoire du rap. Petit à petit, "Euphoria" apparaît et met l'eau à la bouche de tout un public qui attend de pied ferme le futur produit du Séducteur. Trêve de biographie, analysons maintenant la complexité musicale dont fait preuve le Belge.



Un producteur de génie

En écoutant De la Fuentes, il faut s'attendre à ressentir diverses émotions, à plonger dans l'ivresse de l'amour mais aussi à déverser sa mélancolie, une chose plutôt rare chez les producteurs qui crée un certain engouement autour de Krisy. Évidemment la production la plus célèbre du Belge reste à ce jour "Paris c'est loin" de Damso en featuring avec Booba. Une touche minimaliste agrémentée à un synthé compose le morceau qui donne un sentiment d'évasion, hors de Paris bien entendue. L'artiste se présente comme un créateur d'ambiance et ce titre lui ouvrira de nombreuses portes durant sa carrière. De la Fuentes peut se targuer de productions très diverses et s'adapte au style des rappeurs avec qui il travaille. Sur les projets de PLK, on retrouve des ambiances nocturnes avec par exemple l'excellent "Pas ce soir" qui plonge l'auditeur dans une nuit sentimentale. L'artiste propose avec Hamza et son "Santa sauce 1" une touche très Lo-fi avec des antécédents trap. On retrouve de l'agressivité avec "Brocoli" et une certaine douceur avec "Confessions", Krisy démontre une grande polyvalence dans le fond des productions qui rendent alors le projet jouissif. Au niveau plus "Hardcore" on peut s'appuyer sur sa participation au coriace "N.J respect R" de Damso ou la prod une fois de plus minimaliste donne un sentiment de revanche et de confiance. De son côté Krisy sait parfaitement s'auto-produire, l'artiste effectue un travail conséquent pour rendre son univers crédible. Du côté amoureux, on retrouve son plus grand succès dit "Julio et sa gogo danseuse" ou la mélodie prend un air de piano lent assez mystérieux qui rend le morceau très atypique. Il ya aussi l'excellent "érotiquement votre" qui envoûte l'auditeur avec son BPM très lent et la voix de femme apparaissant toutes les 15 secondes durant le titre. Du côté plus "Dansant", le titre "Nice" renvoie lui à une mélodie rappelant les jeux arcades des années 90, une prise de risque qui s'avère payante. De la fuente est donc un virtuose du mixage qui complète ses talents d'ingénieur du son par des univers musicaux bien ciblés, ce qui nous emmène à décrypter les mœurs du Jeune Julio.



Amour, bonheur et persévérance

Qui de mieux que le jeune Julio pour décrire un sentiment si profond que l'amour. Dans le paysage de la musique urbaine francophone rare sont ceux qui arrive à témoigner de cette force naturelle si précisément et avec autant d'élégance. Par des morceaux comme "érotiquement votre" et "Champagne et mojito", Krisy s'empare d'un langage doux et romantique à l'image du fameux "Mademoiselle laissez moi vous séduire, je voudrais tellement surfer sur les vagues de vos rires". La séduction est un maître mot pour l'artiste qui s'empare à chaque morceau érotique d'une ambiance planante, parfaite pour un rendez-vous galant. De la fuentes est poli et ne s'immisce pas dans un amour forcé, tout est construit pour lui sur les bases d'une déception. Cette amour n'est pas uniquement ciblé sur le principe romantique car Krisy sait le raconter pour de nombreuses situations. On parle donc d'un amour universel, d'une acceptation de l'autre tel le dit le morceau "discussion nocturne" : "J'suis un homme comme les autres, donc j'comprends les erreurs et les fautes. Lié à cela, le bonheur prend une place évidente dans la construction musicale de Krisy. Illustrer cela ne peut qu'être mieux effectué qu'avec le magnifique morceau "belle". Remonter un moral est chose faite en s'amplifiant les oreilles de cette petite. Construit sur un sample de PM Dawn, "Belle" nous renvoie vers les valeurs de De la fuentes en abordant la vie cosy, la modestie, l'élévation et bien sûr le bonheur. Une phrase marque le titre "rabaisser mon prochain je ne sais plus comment faire, l'élever vers le ciel c'est ma mission sur terre". Donner du courage est effectivement le troisième pilier du testaient de Krisy. Que ce soit par ses messages dans ses morceaux ou sur les réseaux sociaux, l'homme est un véritable motivateur qui sait rassembler avec par exemple ses différentes stories de création de son avec sa communauté. Toujours modeste, De la Fuentes ne qualifie pas cela comme une qualité, c'est pour lui la stricte normalité de l'humain, l'amour dans toute sa splendeur.



EUPHORIA

La lueur d'une probable pépite voit le jour petit à petit. Euphoria, projet attendu tel la fin d'un confinement par sa communauté se construira d'une façon inédite, comme le veut toujours Krisy. Car oui, une BD est à ce jour dans le rap un artéfact jamais utilisé, en exceptant les produits dérivés de groupe comme le Wu-Tang-Clan. Contrairement à certains produits exclusivement marketing, cette bande dessinée se liera à l'album. L'artiste conseille même dans une interview adressée à Mehdi Maizi en Mai d'écouter pleinement l'album accompagné des planches de couleurs qui la complètent. Le projet reprendra les bases sentimentales de "Paradis d'amour" mais plongera également dans divers univers. On peut se douter d'un projet storytelling en constatant la bande dessinée, ce qui est de bonne figure vu les derniers projets construit sur des histoires à l'image de "Trinity" de Laylow. Les premiers singles de l'album apparaissent comme des avertissements avec un "classique Krisy" dit "Je t'aime encore" et un surprenant "Hors de ma vue" ou Krisy se penche sur les problèmes sociaux. S'attendre à un projet de grande classe n'est donc pas interdit car De la Fuentes est et sera toujours un grand artiste capable de performer dans tous les domaines. Innovant et hypnotiseur grâce à ses paroles, écoutez Krisy est bien prendre compte d'un amour comme jamais décrit.



42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

5 morceaux pour rider de nuit

orsque les lumières de la ville s'éteignent, que les volets se ferment et que les clubs ouvrent apparaît un sentiment d'évasion, une envie de prendre ses jambes ou son véhicule pour rider tout en écou