• dim6770

L’Essonnes, vraie terre de rap

Aujourd’hui il est impossible de ne pas placer le département de l’Essonnes en tant qu’une des terres de rap les plus influentes du rap game en France. En effet le 91 est un des départements ou le vivier de rappeur est l’un des plus impressionnant de la région parisienne et de France à tel point qu’il est devenu incontournable dans la matière qu’est le rap français.


Autant par son nombre de rappeur que par l’univers variés que peuvent proposer ses rappeurs, l’Essonnes est devenu en quelques années un des chefs-lieux du rap français. De PNL à Niska passant par Ninho, ce n’est pas la quantité d’artiste qui manque dans ce département d’Ile-de-France de plus de 1 millions d’habitants. Dominé principalement par Evry-Courcouronnes et Corbeil-Essonnes, c’est ici que la crème du rap français d’aujourd’hui est originaire et fait le bonheur de nombreux auditeurs et habitués de ce genre musical tout à fait à part en France. Ce qui fait aussi la force de ce département ce n’est pas seulement la quantité mais bien sûr la qualité. En témoigne quelques chiffres : Plus de 4 millions d’album vendus (tout artistes confondus) ainsi que plus de 5 milliards de vues sur YouTube (là aussi tout artistes confondus) autant dire que l’on trouve dans ce départements les meilleurs rappeurs du moment. Ce n’est donc pas pour rien que ce lieu est réputé en therme de rap.


Plusieurs styles différents


Une autre particularité que l’on peut trouver dans l’Essonnes est la variété que les différents rappeurs peuvent proposer. En effet dans ce département plusieurs style de rap y sont implantés. Le style qui est le plus <<propre>> à ce département est évidemment le Cloud rap. Rap assez lent, planant, et où l’auto-tune est l’outil essentiel. C’est un style très utilisé dans l’univers QLF (ndlr Que La Famille) et c’est le style qui caractérise cette partie de rappeurs. Originaires du quartier des Tarterêts à Corbeil Essonnes et dont les <<grands frères>> sont à coup sur les deux frères Nabil (NOS) et Tarik (Adémo) Andrieux qui composent le groupe PNL (Peace and Lové), groupe le plus influent de la région et un des groupes les plus influent de France, par leurs nombres de ventes, leurs nombres de vues sur leurs clip YouTube, ce style les caractérisant mais aussi leur art de communication et visuel. Ce groupe est aussi un des tauliers dans ce rap Game. Découverts en 2015, ils ont aujourd’hui sorti 3 albums, tous au moins certifiés triple disque de platine et tout cela sans apparaitre dans les médias. Ce groupe possède aussi une des meilleurs plume du rap français et les différents thèmes évoqués dans leurs titres sont principalement l’argent, le trafic de stupéfiant, la famille ainsi que les sentiments. Beaucoup moins exposés par les lumières des projecteurs, d’autres rappeurs font aussi partie de ce <<gang>> QLF. Parmi eux on peut citer les groupe DTF, MMZ, F430 ainsi que S-Pion, ou encore IGD Gang. Ces artistes sont certes, moins affichés que les deux frères mais font tout de même partie du décor de Corbeil-Essonnes et ont quand même une petite influence sur la scène du rap en France.


La nouvelle génération à l’œuvre

Mais dans l’Essonnes il n’y a pas seulement Corbeil-Essonnes et PNL and Co. Il y a Evry, et ses rappeurs les plus connus Niska et Koba laD ou encore Zola. Voilà pourquoi ce département est une vraie terre de rap ! On passe du cloud rap défendu par les membres QLF, à un style beaucoup plus rapper et kicker. En effet Niska est un adepte du rap beaucoup plus cru et <<méchant>> mais est tout à fait capable de proposer des sons beaucoup plus mélodieux comme sur son dernier album Mr Sal certifié disque de Platine avec des titres comme Hasta Lueguo ou J’suis dans la wayes. Le rappeur de 25 ans a été révélé grâce à son Freestyle Matuidi Charo en 2015 et a depuis a vendu plus d’un million d’albums. Icone d’Evry et tout simplement du rap français, Niska est très attaché à la ville dans laquelle il a grandi et reviens très régulièrement, notamment pour réaliser ses clips vidéo.

Lui est plus jeune, vit encore à Evry, mais est tout aussi virevoltant, Koba laD âgé seulement de 19 ans, est l’autre <<star>> de sa ville natale. Un style qu’il lui est propre et encore différents que peut proposer Niska, il s’est déjà emparé de ce game malgré sa très courte carrière musicale (il a démarré en décembre 2017 et sorti son premier album en septembre 2018). Très reconnaissable par ce style autotuné et découpée, et après avoir sorti son deuxième en avril dernier, certifié disque de platine, Koba laD ne compte pas s’arrêter là et revendique même vouloir faire du plus rap pour gagner plus (d'argent). Son prochain et nouvel album est bien évidemment attendu pas tout ses fans et ses observateurs.

Ces deux rappeurs que sont Niska et Koba laD sont très proche que ce soit dans la musique (ils réalisent régulièrement des feat ensemble) ou dans la vie de tous les jours, et sont tous deux des fiertés de la ville d’Evry.

Ninho, la nouvelle star


Après Corbeil-Essonnes et Evry la troisième ville de rap d’Essonnes est bel et bien Yerres puisque c’est ici qu’un certain William Nzobazola plus connu sous le nom de Ninho a passé un moment de sa vie. En effet celui qui peut aujourd’hui se comparer et s’assoir à la même table que PNL, à grandit dans cette ville de 28 000 habitants tout en restant attaché au 77. Les chiffres de sa carrière sont tout aussi phénoménals que le groupe des deux frères : Plus d’un million d’albums vendus, sa chaine YouTube comptabilise aujourd’hui plus d’un milliard de vues, de plus, il a à son actif 4 disques certifiés platine et 2 certifiés triple platine. Des chiffres donc impressionnants qui sont couronnés par les chiffres de son dernier album : meilleur démarrage de sa carrière après un semaine, et certifié disque d’or à la fin de cette même semaine. Autant dire que NI n’a pas fait dans la dentelle et à bien crevé l’écran ces derniers jours. Il compte évidemment rester au sommet pour encore quelques années et à notre plus grand plaisir.

Grace à de nombreux artistes de qualité, l’Essonnes est devenu un département important au cœur du rap français aujourd’hui et espère le rester pendant plusieurs années encore voir plusieurs siècles. A voir.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

5 morceaux pour rider de nuit

orsque les lumières de la ville s'éteignent, que les volets se ferment et que les clubs ouvrent apparaît un sentiment d'évasion, une envie de prendre ses jambes ou son véhicule pour rider tout en écou