Les 5 producteurs à suivre en 2020 :


L'an 2019 a vu le rap français révéler de nombreux producteurs au talent incriticable.

Il faut donc s'attendre à voir arriver de nouvelles têtes d'affiche de la production pour 2020 car aujourd'hui, leur place est en révolution.

De plus en plus de producteurs sortent des projets en connections avec de nombreux rappeurs comme myth syzer avec "bisous mortels" ou Ikaz boi avec "brutal" et on voit même des concerts organisés à leur usage unique comme (pour n'en citer qu'un) l'américain "Pi'erre Bourne" qui s'est produit à Paris en février dernier.

Sans plus attendre, Actu du rap à donc décrypter les 5 producteurs qu'il faudra suivre dans cette nouvelle année.


1- Adsa beatz

Petit frère du rappeur Jet Guapo du duo "F430", le jeune producteur a déjà une belle expérience.

Il a en effet composé majoritairement pour l'ensemble "QLF" c'est à dire : PNL, DTF, MMZ, F430 ou encore S-Pion ce qui en fait un virtuose du cloud rap.

Membre du collectif "Mõc", ses réalisations les plus notables comme "matin" de Koba laD et Maes ou "gun salute" de Kaaris lui on déjà forgé une réputation dans le paysage du rap français. Fort d'un style planant et sombre propre au cloud rap, le producteur immisce ses auditeurs dans des ambiances uniques. Pour s'en rendre compte, on vous conseille vivement d'écouter le projet "thank you god" du groupe de son frère "F430" véritable pépite de l'année 2019.

On attend Adsa beatz encore plus fort cette année car on sent un potentiel mélodique encore peu assez exploité et qui mérite d'être lancé.

De plus, le cloud rap est en pleine effervescence aujourd'hui comme on peut le voir avec des projets comme "trinity" de laylow ou "heartbreak life" de Kaza récemment. Ce qui ne fait pas douter de sa future grosse influence au sein du "rap game".


2-Almeria

Pour ce deuxième producteur nous trichons un peu car il s'agit d'un duo.

Almeria est composé par Phazz et Everydayz, deux jeunes amis qui se sont rencontrés à Lyon.

Les deux producteurs ont déjà plusieurs années d'expérience au sein du rap.

Phazz a notamment beaucoup composé pour Jorrdee, rappeur de Lyon, sur son projet "avant". Il est également à l'oeuvre sur "la fête est finie" album déjà classique de Orelsan.

Mais sa masterclass à ce jour reste "RR 9.1", banger ultra efficace de Koba laD et Niska sortie début 2019.

Everydayz est lui crédité sur de nombreux albums comme "les dièses" de gros mo ou "digitalova" de Laylow.

Les deux producteurs ont ensuite en 2019 sortie leur deuxième projet nommé "hijo", un excellent album rassemblant différents personnages du rap français tel di-meh, deen burbigo,

Nemir ou encore Gouap.

Cette album, par ses prods donnant une sensation de voyage et ses mélodies surprenantes à chaque tracks est pourtant passé inaperçu au sein du public, malheureusement…

On vous conseille donc vivement d'aller écouter ce projet, véritable palette du rap français actuel.

Pour 2020, on attend donc doublement le duo quand on sait à quel point leur productions sont excellentes.

Leur influence se ressent même récemment par "trinity" de Laylow, le meilleur ne reste qu'à venir pour le duo Lyonnais.



3-Kezah

Si vous dormiez cette été, on peut comprendre que vous ayez peut passer à côté du tube "mirador".

Dans l'autre cas, il est impossible que vous n'ayez pas peut entendre le son qui a fait percer Kezah au sein du public.

Imaginé tout d'abord par un concept du Youtubeur Squeezie, le single "mirador" a été un raz de marée musicale dans tous les clubs français l'été dernier par sa mélodie festive et entraînante.

Kezah a donc peut s'exposer au grand public par ce titre, cependant il est aussi un producteur génial et talentueux.

Repèré par le légendaire producteur Kore, Kezah est engagé en 2018 au sein de son label "A.W.A gang" et c'est là qu'il va exposer son potentiel.

Il est ainsi l'auteur aujourd'hui de productions comme "pharmacie" de Sch, "club" de Zola et surtout du chef-d'œuvre "petit coeur" de 13 block.

Une belle palette déjà pour son jeune âge.

Ses productions sont bordés de mélodies aquatiques et de sample jazz qui lui crée une véritable identité au niveau du beatmaking.

Depuis le producteur a même pris les mains de sa propre émission sur la chaîne YouTube du média "redbinks" ou Kezah met au challenge des rappeurs avec des prods différentes de leur habitude.

On a donc peut voir Dinos rapper sur de la grime ou encore Caballero sur des ambiances reggae.

Pour 2020 on s'attend donc à voir Kezah en-tête d'affiche, non seulement par son talent mais surtout par son touche-à-tout qui lui permettra sûrement d'intégrer le Panthéon des producteurs français.



4-Josh

Anciennement nommé par son nom civil (Josh Rosinet),

Josh est un des gros potentiels de la production française. Originaire de la Martinique, le jeune homme de 20 ans est arrivé dans le milieu par son atout principal : son talent pour le piano.

En réalisant des covers sur son Instagram en 2017 il se fait repérer par Le motif, célèbre top-liner à l'origine du hit "réseaux de Niska.

Après plusieurs titres placés pour Dinos ou encore Niro, Josh va accomplir la mélodie qui va changer sa vie : celle de "habitué" single à succès de Dosseh.

La mélodie simple du piano de Josh allié au chant strident de Dosseh fut un véritable hit dans les charts française durant l'été 2019.

Depuis, le producteur a peut s'illustrer sur des des sons aux mélodies toujours aussi emblématiques de son style comme "l'odeur du charbon" de Dosseh en feat avec Maes ou "problème" de PLK.

Par son affiliation au piano, Josh a en quelque sorte fait renaître un genre disparu en pensant aux mélodies de Diams ou encore Sinik.

Josh s'annonce donc comme un futur grand de la production pour l'année 2020.

5-Wizman

Le dernier producteur de notre liste est sûrement le moins connu mais pour sur l'un des plus talentueux.

Wizman est un producteur parisien qui commence à se faire connaître en 2017 sur les projets des membres de l'ordre du périph comme Sirap, Youv dee ou encore Stensy.

Le producteur entreprend un style très planant avec des influences tiré du monde nippon et des mélodies rappelant parfois des airs de jeux vidéos comme le son "love" de Youv Dee sur le projet "Gear 2".

Par la suite le parisien a peut collaborer avec Dosseh sur "trois petites chattes" de la mixtape "Summer crack 4" et dernièrement avec Lorenzo sur "juste un soir" de l'album "sex in the city".

Ses prods aux mélodies envoûtantes et mélancoliques sont représentatives d'un style bien orchestré il qu'il faudra suivre pour sûr en 2020.

143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout