PNL : L’après Au DD

Mis à jour : 24 mars 2020


Il y’a 1 an que les deux frères ont sorti leurs clips le plus spectaculaire, posés sur la tour Eiffel, dans la confidentialité la plus totale le duo a tout explosé avec ce single déjà culte grâce à son visuel, certifié diamant en juin de la même année la réalisation a été même saluée par une victoire de la musique dans la catégorie « meilleur création audiovisuelle ». On vous épargne les autres records que le titre a fait tomber, mais on va se pencher plutôt sur ce qu’il apporte concrètement dans la carrière du duo.



Une réussite qui dépasse le cadre du Rap

Au même titre que certains événements historiques, la plupart des auditeurs de rap se souviennent où ils étaient la première fois qu' ils ont vus le clip, les plus courageux avaient même suivi le live 24 h auparavant. Le résultat de ce dernier est le suivant : Tarik et Nabil sur la tour Eiffel contemplant Paris et prenant peu à peu conscience du chemin qu’ils ont parcouru pour en arriver là mais aussi de la place dans l’histoire qu’ils allaient prendre avec cette nouvelle réalisation.


La semaine qui a suivi la sortie du clip d’Au DD, tous les médias rap rendaient compte de l’ampleur que prenait le single aussi bien dans les charts que sur le compteur YouTube mais aussi des médias généralistes (Libération, Le monde) ainsi que des journaux télévisés (Bfm, M6) qui le temps d’un instant ont laissé de la place entre deux sujets pour une présentation certes un peu rapide des frères de Corbeil Essonne.


Une attente renforcée

Avec tout le bruit qu’avait fait PNL, les 2 semaines qui ont suivi la sortie de l’album Deux frères semblaient interminables pour les fans. C’est là leur coup de génie, d’avoir envoyé ce clip à une date très proche de la sortie de leur nouvel opus en effet ils ont pu bénéficier d’une attention sans précédent pour un album de rap français la date du 5 avril s’annonçait comme déjà historique. On peut même dire que le single à garantis le succès de l’album avant même sa sortie.


La communication est un art que maîtrise parfaitement le duo c’est bien connu mais sur ce coup ils sont encore montés d’un cran l’attente de leur fan base mais aussi celles des consommateurs de musique en général, on peut le dire en ce 5 avril 2019 la France entière était QLF.



Des nouvelles thématiques

Les premières images laissent places aux premières phrases d’Ademo « Bats les couilles d'l'Himalaya, bats les couilles, j'vise plus l'sommet », on comprend donc que l’un des sujets qui prédominent dans l’écriture du prochain album est le rapport avec le succès qu’ils semble vivre mal car ce dernier les éloigne des leurs, Ademo n’a que faire d’être sur la tour Eiffel cela montre la maturité qu’ils ont prise avec leur opus précédent qui idolâtrait ce même monuments symbole de réussite. Autre thématique qui vient se greffer celle de la mort, qu’on peut entrevoir avec la punchline « J'vis dans un rêve érotique où j'parle peu mais j'caresse le monde / J'meurs dans un cauchemar exotique où la Terre ressemble à ma tombe, igo», Tarik prend conscience que malgré la dimension que lui et son frère ont pris il n’en reste pas moins un homme qui est voué à mourir et qu’il y a peut-être une autre vie après Pnl comme peut le laisser entendre son frère N.O.S « C'est peut-être mon dernier album ».


L’importance de la fraternité a toujours été présente au sein du duo mais ils ont décidé de monter encore d’un cran cette thématique avec leur prochain disque « Viens, on s'casse, mon frère Avant qu'on s'perde », d’ailleurs il s’agit certainement de l’album qui montre le mieux l’amour qu’entretiennent les deux frères.


Cela étant dit, on peut commencer à prendre en considération le poids que va avoir Au DD pour la suite du groupe, on espère simplement qu’il nous réserve pour l’avenir ce même genre de mise en images en poussant encore plus loin les visuels de leurs univers sombres, certes mais tellement hors du temps.

27 vues0 commentaire