Qu'est devenu le Panama Bende ?


Le succès du groupe 1995 au début des années 2010 a amené de nombreux collectifs à prendre la relève après 2015. On a donc peut voir évoluer sur la scène rap français des groupes allant du old school avec LTF (les tontons flingueurs) du turn up avec l'ordre du périph. Mais en réfléchissant au groupe le plus influent des années 2015 on pense bien évidemment au Panama Bende.

Sortie tout droit de nulle part, le groupe composé de Aladin 135, PLK, Lesram, Zeu, Ormaz, Assaf et Elyo à marqué les esprits par la diversité des flows des 7 rappeurs et leurs ambiances ultra-riches au sein de leurs deux projets : "Bende Mafia" et "ADN".

Voilà maintenant 3 ans que le public attend le retour du groupe avec un nouvel album. Cependant ce retour n'a jamais été évoqué par les rappeurs dernièrement et pas moindre pour une séparation du groupe.

Que sont donc devenus les membres du Panama Bende depuis ces trois dernières années ? Du fulgurant PLK au discret Ormaz, Actu du rap décrypte pour vous les carrières des rappeurs du Panama Bende depuis leur dernier projet sortie en 2017.




1 - PLK

Depuis 2017, le rappeur d'origine polonaise a effectué une ascension fulgurante. Il sort dès 2017 deux projets acclamés "ténébreux" et "platinum" avec des mélodies sombres comme dans "all night" ou "du mal" ou il expose ses qualités lyricistes.

En 2018 le rappeur sort son premier album tant attendu : "polak" qui finira disque d'or avec comme sons majeurs le planant "monégasque" et le banger "hier" en featuring avec SCH. Son succès s'apparente également à son fantastique concept de de réaliser un son en 1h qu'il qualifiera "émotif", aujourd'hui certifié or.

PLK s'immiscera finalement dans les têtes du classement en 2019 avec sa mixtape surprise "mental" qui comporte des singles certifiés or et platine tel que "un peu de haine" et "problèmes". Un succès donc mérité pour le rappeur mais aussi légèrement inattendu quand on sait à quel point sa côte est grande auprès du grand public désormais. Sans contestation le rappeur du Panama qui a le plus réussi indépendamment.



2 - Aladin 135

Promis à une carrière brillante, le rappeur d'origine Marocaine est pourtant resté inactif jusqu'en 2020, soit 3 ans après le dernier projet du Panama Bende. Néanmoins son premier album "indigo" (sortie 3 mois avant "ADN") fut un succès avec les excellents "New York" et "hiver". Aladin a finalement après une longue attente dévoilé deux sons en 2020 intitulé "ferme les yeux II" et "moment" dont on peut lier à ce dernier un superbe clip tourné au Maroc. Pour le moment aucunes informations n'ont été signalés sur un futur projet du rappeur. On s'impatiente donc quand on sait à quel point le potentiel d'Aladin 135 n'a pas été exploité au summum.



3 - Lesram

Adepte du boombap et rappeur faisant preuve d'un technicité hors pair, Lesram s'est montré plutôt actif durant ces 3 dernières années malgré le fait qu'il n'est pas sortie de projet. Le rappeur originaire du Pré Saint-Gervais dans le 93 a livré plusieurs pistes aux ambiances plutôt sombre inspiré par son quotidien de jeune de quartier défavorisé. Lesram a donc sortie près de 10 sons depuis 2017. Parmi ces derniers, on retient surtout les morceaux "bigo", "pdp" sortie il y a déjà 2 ans et dernièrement "zone" ou l'on voit pour la première fois lesram s'accaparer une production type cloud en solo. On espère prochainement un premier projet de la part de Lesram qui reste pour la plupart des fans du Panama Bende le rappeur le plus assidu techniquement.




4 - Ormaz

Tout comme Aladin 135, Ormaz s'est fait très discret durant les trois dernières années. Rappeur au flow coupé et à la voix nonchalante, Ormaz est un vrai rappeur tout terrain. Que ce soit sur des freestyle avec le média Grünt ou sur des mélodies planante avec le Panama Bende, le rappeur s'adapte à chaque production. Sur les dernières années, Ormaz a cependant sorti une poignée de freestyle dont le très bon "antidote". On a également pu le voir en compagnie de Caballero et Jean-jass a l'occasion de la saison 2 de "high et fines herbes". Mis à part cela, le rappeur est assez présent sur les réseaux en partageant ses instants de vie et quelques freestyle néanmoins sans information sur un futur projet tout comme Aladin 135. Affaire à suivre donc pour le rappeur Parisien.



5 - ZEU

Si le succès de PLK n'est pas comparable avec celui de ZEU, la productivité de ce dernier est nettement supérieur à son homologue. ZEU a en effet été très présent dans le paysage rap durant les 3 dernières années. Il a notamment sortie trois projets : deux EP intitulé "meta" et "butterfly doors" et une mixtape nommé "trash talking". Par ses trois projets, le rappeur a développé une ambiance semblable à la scène lyonnaise (Lyonzon, saturn citizen, mangemort squad). Le rappeur a donc développé un univers influencé par la scène soundclound américaine avec des prods type "no-melody" et des lyrics parlant majoritairement de drogue et plus particulièrement de Lean. Non-conformiste est un peu la définition du rappeur Parisien, en s'immisçant au sein du groupe Lyonzon, ZEU s'est fait une réputation sur la scène soundcloud française notamment par ses featuring avec Ashe 22 et Azur, membre de Lyonzon. De plus le rappeur a aussi cofondé le groupe CZ8 en fin d'année 2019. Le groupe a actuellement sortie deux sons prometteurs influencés grandement par la drill Londonienne. Hyper productif et présent sur plusieurs terrains underground, ZEU est sans contestation le rappeur qui a le plus développé son univers hors Panama Bende tout en restant fidèle à ses flows lent et entraînants.




6 et 7- ASSAF et Elyo

Si nous consacrons un paragraphe propre aux deux membres du Panama Bende c'est bien parce qu'ils ont décidés de former un duo depuis 2018 intitulé "changerz". Les deux rappeurs déjà identifié comme très proche au sein du Panama ont décidé de partir dans une direction artistique toute neuve. Ils ont ainsi sortie 4 clips à ce jour culminant jusqu'à 700k vues. Leur plus gros succès est "identiques" et on ressent dans le duo une forte influence funk. Les deux artistes se sont investis totalement dans leur projet en prenant des cours de chant et en s'impliquant majoritairement dans la production (elyo a notamment signé une prod pour un futur son de Gambi). Au sein de leur musique on retrouve donc une ambiance très festive couronné de couplet témoignant du quotidien des artistes au sein de leur jeunesse. Une stratégie qui s'avère pour l'instant efficace mais il faudra rester à l'affût pour voir comment les deux jeunes rappeurs évolueront dans leur projet.




Chaque membre du Panama Bende a donc pris un chemin différent, s'impliquant dans leur propre univers en sortant projets, freestyles, sons. Voir des artistes du groupe comme PLK ou ZEU réussir dans leur domaine est une satisfaction et une fierté pour les fans du Panama. On sait aujourd'hui que le groupe n'est pas séparé. Malgré cela l'attente d'un nouveau projet se fait longue, on attend donc avec impatience une annonce de la part du groupe tant leur efficacité au micro fut marquante par le passé.

189 vues0 commentaire